En mode solo dans l'appart' en ce moment. Ma télé passe d'Arte à un drama coréen, de ça à un documentaire politique ou animalier sans trop réfléchir, tellement je cogite sans vraiment me rendre compte. Compliqué... Mon esprit, c'est comme le Zapping de Canal Plus, un bombardement d'images, de sons, de bribes de phrases... On y assiste sans vraiment comprendre où commence le message et où commence la logique.

En même temps, je profite du fait d'être seule ne serait-ce que pour me souvenir du plaisir qu'on a à ne gérer que sa personne dans un espace donné. L'amour est une chose merveilleuse, mais quand les circonstances font que vous devez vous passer quelques jours de la personne aimée, vous n'avez pas d'autre choix que d'occuper ce qui doit l'être sans penser de trop à qui vous manque. Chose difficile, très difficile. Mais je tiens le coup.


Ah oui, j'oubliais... HdL a un an depuis... Bah six ou sept jours en fait. C'est con, j'ai glandé jusqu'à maintenant pour fêter ça. 

La seule différence entre cette brave grand-mère et moi, c'est que même avec mes dents, je ne souffle pas.